Johan Daenen

/photos/Johan_Daenen.pngArtiste plasticien, Johan Daenen possède aussi le talent des grands scénographes. Né à Bruxelles, il a des amis fidèles du Nord au Sud du pays : Jan Decorte, Wim Vandekeybus, Jacques Delcuvellerie, Charlie Degotte… Tragédie, comédie, théâtre, danse, Johan Daenen se fond dans les genres. Près de trente ans d'expérience et pas un tic! A chaque fois, ses scénographies sont inattendues, en osmose originale. Entre deux expos, il a donc signé la scénographie de L'Affaire Lambert de Véronique Stas, mise en scène par Charlie Degotte. Cette comédie noire raconte la descente aux enfers d'un anti-héros wallon, veuf, empêtré avec sa gamine qui fugue, son travail qu'il perd, la prison qu'il découvre, les hallucinations qui l'envahissent... Pour cette saga familiale des pauvres, le scénographe a planté un décor burlesque, un carrousel de foire en noir-jaune-rouge. Les comédiens sont entassés sur quelques mètres d'une scène ronde en forme de cible, divisée en son milieu par une cloison d'illusion d'optique en noir et blanc. Le plateau tourne constamment pour s'arrêter au fil des saynètes et des lieux: maison boulot, bistrot. Il opère une efficace distanciation d'où l'on observe le tournis social de la marginalisation, avec l'humour du désespoir. (NA) L’Affaire Lambert de Véronique Stas, mise en scène de Charlie Degotte. Coproduction du Théâtre de la Place/Le Public/Cie Aucun Mérite.

Renata Gorka

/photos/Renata_Gorka.pngPolonaise, littéraire et historienne, elle intègre à son arrivée à Bruxelles, L'Ecole supérieure d'Art et d'Architecture Saint-Luc. Depuis 2006, Renata Gorka y enseigne, tout en explosant dans la jeune génération des scénographes et costumières. Ne cherchez pas une signature répétitive chez cette artiste qui jongle avec des images très différentes, toutes fortes en efficacité dynamique. Il y eut ces dernières années, parmi d'autres réalisations, la blancheur crue et les WC de l'Enfant froid (mise en scène Laurent Capelluto), mais aussi les échaffaudages abstraits de Juliette à la foire ou le réalisme du quotidien de L'Ouest solitaire pour Georges Lini. Preuve encore de cet éclectisme avec Planète aux Tanneurs et Marcia Hesse à l'Atelier 210. Là, une architecture étagée astucieuse démultiplie des fenêtres-écrans; ici, le malaise d'une famille se noue autour d'une longue tablée, en écho de la Cène de Leonardo de Vinci, et des couleurs délavées et passées venues des fresques craquelées de Raphaël, de Michel Ange, précise Renata Gorka. (M.F.) Scénographie de Planète d'Evgueni Grichkovets, mise en scène de Xavier Lukomski, Théâtre des Tanneurs. Scénographie et costumes de Marcia Hesse, de Fabrice Melquiot, mise en scène de Gorges Lini, le Zut à Atelier 210. Reprise de Planète du 2 au 6 février.
elu

Zouzou Leyens

/photos/Zouzou_Leyens.pngMetteur en scène et dramaturge, Zouzou Leyens est avant tout scénographe, discipline qu'elle a étudiée à l'Ensav-La Cambre et qu'elle pratique, pour ses propres spectacles ou pour d'autres – également dans les domaines de la danse et du cinéma, toujours en créant des « objets scéniques » –, avec un talent très personnel et un joli sens de l'ellipse. Pour Il vint une année très fâcheuse, elle signe un décor fort et évocateur quoique dépouillé, avec l'appui des images de Thierry Gillet, du son de Miquel Casaponça, des lumières de Reynaldo Ramperssad. Ainsi nous apparaît le mystère des monstres ordinaires. Toute la forêt profonde en un tronc stylisé, toutes les frontières mentales en une porte. Les parois font partie de son univers. Pour Virginie Thirion, auteur et metteur en scène de Écris que tu m'embrasses, Zouzou Leyens – avec la complicité de Sofia Betz à la réalisation du film – installe Christophe Herrada dans un entre-deux subtilement révélateur de son rôle ambigu (Josée/Simon). Une paroi sépare le living-room cossu, lieu du contexte, d'un avant-plan presque nu, où jaillit le texte – cette correspondance qui révélera un être à l'amour, hors de tout genre. (M.B.) Il vint une année très fâcheuse, Cie TransatlantiK/Tanneurs; Écris que tu m’embrasses, Théâtre Varia